L’amour est mon bouclier

Je te souhaite le meilleur du monde. Juste parce que tu es vivant, tu mérites l’amour. L’amour est la vie. Et tant que tu seras en vie, tu mériteras l’amour. Et quand tu seras mort, tu seras depuis longtemps que l’amour dépasse toutes les frontières. Lorsqu’on ouvre son être à l’amour, pas l’amour par les autres, mais l’amour de soi à soi, alors nous devenons l’amour. L’amour n’est pas un conte de fée. Il nous permet d’aimer ce qui est beau mais surtout ce qui ne l’est pas. Il est la force la plus puissante du monde, la clé de l’éternité. L’amour lorsqu’on le porte à soi, se transmet automatiquement aux autres. En se faisant du bien à soi nous rayonnons sur notre environnement et nous pouvons guider les autres naturellement. Mais l’inverse n’est pas de l’amour. Si nous en sautons la première étape, si nous voulons d’abords recevoir de l’amour par les autres, si nous cherchons d’abords à les guider, nous nous perdons et nous perdons les autres. L’amour à soi, de soi et par soi est l’unique porte d’entrée à une étreté ancré. Aimons-nous, nous-même et le reste viendra. C’est le plus important, s’aimer comme on aimerait être aimé. Cet amour inconditionnel, partagé entre toutes les parties de nous-même. Aimez-vous pour vouloir faire le meilleur pour vous, pour choisir ce qui est bon pour vous et pour vous tromper lorsque vous essayez. Vérifiez que vos intentions soit nobles et félicitez vous de vous poser cette question parce que l’amour de soi n’est que le chemin. Avec tout l’amour des mondes, je vous souhaite une belle rencontre de vous à vous.

Prières d’amour

Que l’amour s’intègre dans toutes les particules de mon être. Que je sois l’amour ou que je le rayonne, ces vibrations enchante le monde et toutes les dimensions. J’accueille les plus hautes vibrations possibles, d’amour et de lumières en moi, maintenant. Dans cet état, je ne peux que m’émerveiller d’une étreté incarnée et d’une joie transcendante. L’amour est mon guide. L’amour est mon bouclier. L’amour est moi.

3 Replies to “L’amour est mon bouclier”

  1. Tout d’abord j’ai ressenti des frissons dans mes avant bras, puis dans tout le corps. Ensuite, au fil des mots, j’ai ressenti dans mon coeur la fille de l’Amour, la Joie, qui venait y pratiquer sa danse. Quelques vibrations de mots plus loin, je rayonnais, je le sentais physiquement … l’Amour. L’Amour de celui qui a quelques minutes du trépas tient la main de son enfant, les yeux dans les yeux il n’y a plus rien de futile ou d’important qui exist..il n’y a plus de mots. Il y a que l’Amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *